Industrie

Des chercheurs élaborent la substance la plus forte du monde à partir de soja

Des chercheurs élaborent la substance la plus forte du monde à partir de soja

Le graphène a fait la une des journaux l'année dernière en tant que substance la plus forte et la plus innovante au monde. Le matériau en carbone d'une épaisseur d'un atome a attiré l'attention sur tout, de l'électromagnétisme aux propriétés conductrices en passant par sa durabilité insensée. Cependant, les coûts élevés du graphène ont gardé le matériau à la terre de son véritable potentiel.

[Source de l'image: CSIRO]

Un groupe de chercheurs australiens cherche à changer complètement cela. Une équipe de l'Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth (CSIRO) a conçu «GraphAir». Cette technologie «fait pousser» le graphène avec l'air ambiant, simplifiant le processus de création du graphène. Auparavant, le graphène devait être cultivé dans des conditions précises, des températures élevées et un vide puissant. En supprimant les conditions délicates, le graphène peut se développer dans un environnement beaucoup plus facilement disponible.

«Ce processus à l'air ambiant pour la fabrication du graphène est rapide, simple, sûr, potentiellement évolutif et facile à intégrer», a déclaré Zhao Jun Han, scientifique du CSIRO.

L'air a non seulement été simplifié dans le processus. L'équipe a également utilisé de l'huile de soja pour fabriquer le matériau incroyablement conducteur. Zhao et son équipe ont chauffé l'huile de soja dans un four pendant une demi-heure. Cela permet à l'huile de se décomposer en éléments de construction en carbone. L'huile est versée sur une fine feuille de nickel. Cette feuille refroidit et l'huile se diffuse comme un mince ruban de graphène.

«Notre technologie GraphAir se traduit par des propriétés de graphène bonnes et transformables, comparables au graphène fabriqué par des méthodes conventionnelles», a déclaré Dong Han Seo, scientifique et co-auteur du CSIRO.

Le professeur David Officer, membre de l'Université de Wollongong, a déclaré que le soja-graphène pouvait facilement être dupliqué. Il a déclaré que ses applications potentielles semblent illimitées si elles sont mises à l'échelle avec succès.

«Le potentiel est énorme», a-t-il déclaré. "[Mais] la question sera de savoir si vous pouvez mettre à l'échelle de manière économique une méthode comme celle-ci, où ils l'ont scellée à l'intérieur d'un tube de four, pour créer et manipuler des films de la taille d'un mètre."

Jusqu'à présent, l'équipe a conçu un film de 5 cm (près de 2 po) sur 2 cm (presque 1 po) de taille.

L'équipe CSIRO n'est pas la seule à s'attaquer au graphène. Un groupe des États-Unis dirigé par des chercheurs de la Kansas State University a synthétisé du graphène avec du gaz d'hydrocarbure, de l'oxygène et une bougie d'allumage. Ils ont supprimé le besoin de toute sorte de système de vide.

Le chercheur en chef et chef d'équipe Chris Sorensen, professeur de physique au Kansas State, a obtenu un brevet pour les travaux de l'équipe.

"Nous avons découvert un procédé viable pour fabriquer du graphène", a déclaré Sorensen. "Notre procédé a de nombreuses propriétés positives, de la faisabilité économique, la possibilité d'une production à grande échelle et le manque de produits chimiques désagréables. Ce qui pourrait être la meilleure propriété de tous est que l'énergie nécessaire pour fabriquer un gramme de graphène à travers notre procédé est beaucoup moins que d’autres processus, car il suffit d’une seule étincelle. »

Vous pouvez lire l'article complet du CSIRO publié dans Communications de la nature ici. Pour un aperçu rapide du graphène lui-même, regardez cette vidéo du Massachusetts Institute of Technology ci-dessous:

Vous pouvez également en apprendre davantage sur le processus de création du graphène grâce à cette vidéo gracieuseté de Veritasium:

VOIR AUSSI: Graphène: le nouveau surhomme des matériaux

Voir la vidéo: Aluminium, quels risques pour la santé? ARTE Xenius (Décembre 2020).