Énergie et environnement

Top 10 des pays les plus performants pour l'énergie solaire

Top 10 des pays les plus performants pour l'énergie solaire

Vous êtes-vous déjà demandé quels étaient les 10 pays les plus performants en matière d'énergie solaire? Eh bien, mon ami, vous êtes au bon endroit. Selon les données collectées par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pour 2015 (les données de 2016 n'ont pas encore été publiées), l'installation photovoltaïque cumulée totale dans le monde est énorme 227 GW à l'échelle mondiale. La plupart d'entre eux sont connectés au réseau. Cette quantité totale de PV globale produit plus de 1.3 % de la demande mondiale d'électricité. AIE-PVPS, plus sur eux plus tard, les pays membres représentent 197 GW du total mondial, le reste provenant de tous les autres.

2015 a vu une croissance massive du marché de l'énergie solaire avec environ 50,7 GW de capacité installée supplémentaire dans le monde. Impressionnant. Cela équivaut à environ 26.5% augmentation par rapport à 2014. Cette tendance semble être le résultat de la baisse constante du coût des systèmes photovoltaïques et de la recherche d'économies à faible émission de carbone. En Europe, 3.5% de la demande totale d'électricité est désormais fournie par PV et environ 7% de pointe.

Selon l'AIE, 23 pays ont au moins 1 GW de capacité photovoltaïque cumulée à la fin de 2015 avec 7 pays installant au moins 1 GW en 2015. L'indépendance énergétique devient de plus en plus souhaitable pour les nations souveraines et le photovoltaïque semble commencer à peser.

L'ordre de liste suivant est basé uniquement sur la capacité PV cumulée par nation.

[Source de l'image: Pixabay]

La source de données

Pour cet article, nous avons passé en revue les derniers rapports annuels produits par l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Ces types ont été fondés en 1974 et sont un organisme autonome au sein de l'OCDE. L'AIE mène des programmes complets de coopération énergétique entre 29 États membres et la CE.

En particulier, nous avons examiné le programme de systèmes d'énergie photovoltaïque de l'AIE (IEA PVPS) pour connaître les pays les plus performants en énergie solaire. La mission de ce programme est de «renforcer les efforts de collaboration internationale qui facilitent le rôle de l'énergie solaire photovoltaïque en tant que pierre angulaire de la transition vers des systèmes énergétiques durables.

Les pays participants à l'AIE PVPS sont actuellement l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, la Chine, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, Israël, l'Italie, le Japon, la Corée, la Malaisie, le Mexique, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l'Espagne, la Suède, la Suisse, Thaïlande, Turquie et États-Unis d'Amérique. La Commission européenne, SolarPower Europe, la Solar Electric Power Association, la Solar Energy Industries Association et la Copper Alliance sont également membres.

Méthodologie de l'AIE pour la collecte de données

Les données de l'AIE sont tirées principalement de rapports d'enquêtes nationales et de résumés d'informations fournis par des représentants de chacun des pays déclarants. Si vous êtes intéressé, vous pouvez trouver les rapports par pays sur leur site Web. Pour les États non participants en dehors du programme PVPS de l'AIE, les informations sont collectées à partir de diverses sources. Comme vous pouvez l'imaginer, tout est mis en œuvre pour assurer leur exactitude mais inévitablement la confiance dans ces données est inférieure à celles fournies par leurs canaux officiels.

L'AIE recueille également des informations auprès des organes gouvernementaux officiels des États membres et d'autres sources industrielles fiables. Pour les pays en dehors du réseau, les données sont collectées auprès d'associations industrielles telles que l'IRENA et le REN21.

Résultats

En utilisant le rapport le plus récent de l'AIE-PVPS, nous avons compilé la liste suivante des dix principales capacités photovoltaïques cumulées. Nous nous sommes également permis d'afficher les données de l'année précédente, le cas échéant, et de montrer leur évolution relative de position à partir de 2014.

Donc, sans plus tarder en utilisant les résultats de IEA-PVPS.org, les 10 pays les plus performants pour l'énergie solaire sont les suivants. Certaines entrées ne vous surprendront pas, d'autres pourraient bien l'être. Profite, si tu aimes ce genre de chose, je fais quoi? Sauf indication contraire, les chiffres indiqués sont fournis par le rapport IEA-PVPS qui peut être trouvé dans les sources de l'article.

Première place pour l'énergie solaire: la Chine

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 43,5 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 28,1 GW

Position 2014: Deuxième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: +1

2015 a été une année assez riche pour la Chine, non seulement elle a battu le record de capacité la plus élevée dans un seul pays, mais elle a également pris la tête. La Chine a fait tomber l'Allemagne de la première place cette année avec une capacité totale 43,5 GW. Agréable.

La Chine a installé entre 2013 et 2014 un total de 21,55 GW des systèmes de génération solaire avec 15,2 GW seule en 2015. Cette croissance reflète, sans jeu de mots, les ambitions des autorités chinoises de continuer à développer leur marché photovoltaïque interne. L'accent est mis en particulier sur la distribution PV qui a commencé en 2014. L'ambition de la Chine d'atteindre 35 GW en 2015 a été brisé - un excellent travail. Ils visent maintenant 143 GW d'ici 2020, une augmentation de 100 GW des annonces précédentes. Cette croissance sera-t-elle durable pour la Chine? Peuvent-ils conserver leur position en 2016? Seul le temps le dira, ils semblent certainement prêts à atteindre leur objectif ambitieux pour 2020.

La Chine a mis en œuvre divers programmes pour encourager le développement du photovoltaïque. Ils visent à développer des installations photovoltaïques à l'échelle des services publics, des installations photovoltaïques sur les toits dans les zones urbaines et des micro-réseaux et des applications hors réseau dans les régions non électrifiées du pays.

Avec la population massive et dense de la Chine, sans parler des niveaux notoirement mauvais de smog et de pollution, c'est formidable de voir la Chine se débrouiller si bien. Ils ont massivement augmenté leur capacité photovoltaïque depuis 2009 pour maintenant en tête des classements. La Chine a un coup de main, mais elle est, après tout, l'un des plus grands fabricants mondiaux de panneaux solaires.

Deuxième place pour l'énergie solaire: l'Allemagne

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 39,7 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 38,2 GW

Position 2014: Premier

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: -1

L'Allemagne a perdu son avance de longue date en 2015 au profit de la Chine. Le pays a connu une baisse du marché des nouvelles installations pour 1,5 GW en raison de l'évolution des régimes de soutien et des appels d'offres. L'Allemagne a maintenant 7.1% de sa demande électrique annuelle fournie par PV. L'Allemagne a décidé d'opter pour des appels d'offres pour des installations photovoltaïques à grande échelle à partir de 2015.

Ceci est assez important car au cours des trois dernières années, l'Allemagne a constamment ajouté 7 GW des systèmes PV au réseau. Cette croissance a été réalisée grâce à une combinaison de plusieurs éléments. Il s'agissait d'une stabilité à long terme des programmes de soutien, de la confiance des investisseurs et de l'appétit des propriétaires de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels pour les installations photovoltaïques.

Les clients sont désormais contraints de payer un pourcentage important de la taxe payée par les consommateurs pour financer les incitations renouvelables en Allemagne. Cela inclut une partie auto-consommée du marché photovoltaïque. En 2015, la capacité photovoltaïque cumulée de l'Allemagne était de 18% du total mondial, ce qui est assez impressionnant.

L'Allemagne a en fait des incitations pour le stockage des batteries sur les systèmes PV, un contraste frappant avec la plupart de l'Europe. Peut-être que l'Allemagne dépassera la Chine en 2016, mais nous ne le savons pas encore.

Troisième place pour l'énergie solaire: le Japon

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée PV 2015: 34,4 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 23,3 GW

Position 2014: troisième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: même

Le Japon a réussi à maintenir son classement mondial à partir de 2014, ce qui n'est pas un exploit insignifiant. Au pays du soleil levant, la croissance rapide du marché japonais du PV a duré jusqu'en 2014. Cette croissance s'est poursuivie et le pays a atteint environ 11 GW, confirmant l'Asie comme la première région du monde pour le PV.

Malgré le maintien de sa position pour les totaux cumulés, le Japon a également maintenu sa position au deuxième rang pour la capacité installée. Le Japon a réussi à installer 10,8 GW en 2015, un léger taux de croissance par rapport à 2014, mais une année record pour le marché japonais du PV.

Fait intéressant, parmi les dix premiers pays, les régions Asie-Pacifique constituent environ 50%, pas trop mal. L'intérêt japonais pour les technologies renouvelables s'est considérablement accru à la suite du tragique accident de Fukushima.

Le Japon a une subvention nationale pour les batteries de stockage résidentielles. Les constructeurs de maisons préfabriquées sont également proactifs dans la promotion des systèmes photovoltaïques avec batteries de stockage.

Quatrième place pour l'énergie solaire: USA

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 25,6 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 18,3 GW

Position 2014: Cinquième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: +1

Les États-Unis d'Amérique ont réussi à grimper dans le classement en 2015, passant de la cinquième à la quatrième place. Ils ont également bien performé pour la capacité installée en 2015 de 7,3 GW, les amenant à la troisième place. Cela se compare à 4,75 GW et 6,2 GW en 2013 et 2014 respectivement. Cette croissance a été principalement attribuée aux systèmes photovoltaïques à grande échelle plutôt qu'aux installations sur les toits. La capacité cumulative totale des États-Unis, incroyablement, signifie maintenant qu'ils peuvent fournir 11% de la capacité photovoltaïque totale dans le monde.

La croissance des États-Unis a été favorisée par les décisions finales de l'EPA sur les réductions d'émissions de carbone de 30% entre 2020 et 2030. En 2015, plusieurs pays, dont l'Allemagne et les États-Unis, ont lancé des appels d'offres concurrentiels pour l'octroi de contrats d'achat d'électricité (PPA) pour le PV . De plus, la compensation du net-metering a été à l'origine de plusieurs débats aux États-Unis. Cela a abouti à l'établissement de plafonds ou de petits frais à introduire dans le net-metering pour le PV.

À l'échelle mondiale, le photovoltaïque centralisé représente désormais plus de 60% du marché à partir de 2015. Cela est principalement dû à la Chine, aux États-Unis et aux marchés photovoltaïques émergents.

Cinquième place pour l'énergie solaire: l'Italie

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 18,9 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 18,5 GW

Position 2014: Quatrième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: -1

L'Italie a légèrement pris du retard en 2015, passant de la quatrième en 2014 à la cinquième en 2015. L'Italie, la Grèce et l'Allemagne produisent désormais 8, 7,4 et 7,1 pour cent de leur demande électrique annuelle uniquement grâce au PV. En 2015, l'Italie a installé un modeste 300 à 400 MW de systèmes photovoltaïques en 2015. Cela contraste avec 9,3 GW en 2011, 3,6 GW en 2012 et 1,6 GW en 2013. L'AIE dit,

Cela peut s'expliquer par la suppression progressive des tarifs de rachat qui ne sont plus accordés pour les nouvelles installations photovoltaïques, laissant le marché entraîné par le régime d'autoconsommation et les abattements fiscaux supplémentaires qui sont désormais en place.

Il est intéressant de noter qu'en 2015, plusieurs pays ont dépassé le 1 % marque de contribution PV à la demande électrique. L'Italie est l'un d'entre eux, en fait pas seulement un, mais d'abord parmi tous. Ils contribuent désormais près de 8% et 3,5% de toute la contribution photovoltaïque européenne sans oublier 8% de la contribution PV cumulée mondiale totale. C'est absolument incroyable. Pour être honnête, ils reçoivent beaucoup plus de soleil que le Royaume-Uni.

Le rendement PV moyen de l'Italie est d'environ 1,3 kWh / kW et ils ont installé un modeste 300 MW de PV en 2015.

Sixième place pour l'énergie solaire: Royaume-Uni

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée PV 2015: 8,8 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 5,1 GW

Position 2014: huitième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: +2

Le Royaume-Uni a historiquement été plutôt lent avec l'adoption du PV, mais plus maintenant. Remonter de deux places de 2014 à la sixième place est assez impressionnant. Bien que la capacité totale installée soit pâle par rapport à des pays plus ensoleillés, et franchement beaucoup plus grands comme la Chine ou les États-Unis, la croissance est toujours admirable.

Des améliorations ont été apportées à l'efficacité photovoltaïque, ce tandem avec un soutien plus fort du gouvernement a permis au Royaume-Uni de devenir un enfant d'affiche sur le marché solaire mondial. Malgré la réduction du financement gouvernemental de certaines incitations telles que "The Green Deal" (jusqu'à sa renaissance potentielle en 2017) et les tarifs de rachat (FiT), avait aidé le Royaume-Uni à stimuler son marché photovoltaïque.

Le Royaume-Uni était le plus grand marché d'Europe en 2015 avec une installation de3,51 GW. Cela a permis au Royaume-Uni de battre l'Allemagne, qui a installé 1,5 GW, pour une installation photovoltaïque accrue en 2015.

Septième place pour l'énergie solaire: la France

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 6,6 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 5,7 GW

Position 2014: sixième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: -1

La France a malheureusement abandonné une position en 2015 malgré la stabilisation de son marché proche de 0,9 GW installe. Derrière le top sept, aucun pays n'a installé plus de 1 GW des systèmes PV en 2015. Selon l'AIE,

France installée 879 MW en 2015. L'Australie reste un marché solide avec 935 MW installé en 2015 mais avec un changement de segmentation en cours. Enfin, le Canada a installé autour 600 MW.

La France, comme l'Allemagne, s'est également appuyée sur les AAE. La France utilise depuis quelques années des systèmes photovoltaïques PPA à moyenne et grande échelle. Il s'agit notamment des installations commerciales.

Le marché français était autrefois bien en retard en Europe et dans le monde, il est aujourd'hui l'un des meilleurs du continent. Une décision politique a été prise il y a plusieurs années de maintenir le marché à environ 1 GW par an ces dernières années. Ils ont également décidé de l'augmenter dans les années à venir. La nouvelle capacité supplémentaire de la France a été un peu lente en 2015 par rapport aux années précédentes à 887 MW. Cela se compare à 954 MW en 2014 et 1 120 MW en 2012. Il y a une conviction d'augmenter ces capacités nouvellement installées dans les années à venir.

Suite à la COP21, la France a déployé un effort concerté pour dynamiser son marché solaire en révisant les objectifs nationaux d'installation photovoltaïque. Ils sont désormais de 10,2 GW et de 18 à 20 GW d'ici 2023. Y parviendront-ils? Seul le temps nous le dira.

Huitième place pour l'énergie solaire: l'Espagne

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 5,4 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 5,38 GW

Position 2014: Septième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: -1

L'Espagne a historiquement réalisé des performances bien supérieures à sa position actuelle avant 2010, mais a connu une performance atone ces dernières années. Ils ne sont cependant pas seuls en Europe. Certains pays de l'UE qui se développaient auparavant rapidement ont maintenant stagné ou ont connu des réductions faibles ou significatives de leur capacité totale.

L'Espagne a signalé environ 56 MW de nouveaux ajouts dans un contexte complexe de réglementations sévères pour les prosommateurs, y compris la «taxe solaire» sur l'énergie autoproduite. Pour la plupart, ce concept serait considéré comme une fausse économie, ou pire, un sabotage actif du marché PV. En vertu du décret royal 900/2015, un cadre réglementaire pour l'autoconsommation a été introduit. Cela a établi une capacité maximale d'autoproduction d'électricité qui doit être égale ou inférieure à une capacité déclarée.

Cela spécifie deux niveaux. Le type 1 a une capacité maximale de 100 kW, où aucune compensation pour tout excédent n'est fournie lors de l'alimentation du réseau. Le type 2 n'a pas de limite de capacité. Le surplus peut être vendu sur le marché de gros directement par un intermédiaire. Il y a cependant une taxe due 0,5 euro / MWh ainsi qu'un 7% taxe sur l'électricité produite.

Selon l'EIA,

La réglementation indique que la puissance autoproduite supérieure à 10 kW est facturée par kWh consommé en tant que «péage de secours du réseau», communément appelé «taxe solaire». L'ajout de batterie de stockage à l'installation implique également une taxe supplémentaire.

Des temps intéressants à venir pour l'Espagne.

Neuvième place pour l'énergie solaire: Australie

[Source de l'image:Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 5,1 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 4,1 GW

Position 2014: Neuvième

Membre IEA-PVPS: Oui

Changement de position: même

Maintenant sa position de 2014, le "Land Downunder" ou comme je préfère l'appeler le "Land of Vegemite and hell no Wildlife" arrive en neuvième position au monde pour la capacité photovoltaïque installée totale. Vous voyez, ils ne sont pas seulement bons pour faire des feuilletons, des chasseurs de crocodiles et des chapeaux de liège que l'auteur ne discute avec personne en particulier.

Cela est principalement dû à son marché photovoltaïque mature et solide d'environ 1022 MW nouvelles installations dans l'année. Leur marché PV représente environ 2% du marché mondial du nouveau PV, ce qui est assez impressionnant. Ils représentent également environ 2% de la capacité photovoltaïque cumulée totale du monde, actuellement 228 GW dans le monde. Au cours des années précédentes, l'Australie a affiché une belle croissance de 811 MW en 2013 et 863 MW en 2014.

Selon l'AIE, l'Australie a "plus de 5,1 GW des systèmes PV installés et mis en service, principalement dans le segment des toits résidentiels (plus de 1,5 million les bâtiments disposent désormais d'un système PV; une pénétration moyenne de 19% dans le secteur résidentiel, avec des pics 50%), avec des applications connectées au réseau. "

La croissance de l'Australie dans le photovoltaïque en 2015 est uniquement due à trois projets dans le cadre du programme phare solaire qui ont été mis en service. C'étaient les fermes solaires de Nyngan (134 MW), Broken Hill (64 MW) et Moree (70 MW). Leur croissance à l'échelle de l'utilité était d'environ 287 MW avec l'augmentation des applications distribuées 12% à 709 MW cette année. IEA explique,

Les programmes de soutien du gouvernement australien ont eu un impact significatif sur le marché photovoltaïque ces dernières années. L’objectif d’énergie renouvelable (RET) de 45 000 GWh (un système de quota-RPS) se compose de deux parties: l’objectif d’énergie renouvelable à grande échelle (LRET) et le programme d’énergie renouvelable à petite échelle (SRES).

Dixième place pour l'énergie solaire: l'Inde

[Source de l'image: Wikimedia Commons]

Capacité installée cumulée photovoltaïque 2015: 5 GW

Capacité installée cumulée PV 2014: 0,8 GW

Position 2014: pas top 10

Membre IEA-PVPS: Non

Changement de position: promotion dans le top 10

Autrefois introuvable, l'Inde a dépassé les attentes et s'est hissée dans le top dix mondial pour la capacité photovoltaïque. L'Inde pourrait devenir l'un des leaders mondiaux du marché photovoltaïque dans les années à venir. Ensuite, en Inde, le Pakistan semble prometteur avec plusieurs centaines de MW installés.

L'Inde a réussi à bien progresser jusqu'à environ 2 GW nouvelles installations en 2015. Il s'agit d'un bond en avant significatif qui pourrait conduire à un développement encore plus important dans les années à venir. Une période passionnante pour le sous-continent. L'Inde compte plus de 1 milliard habitants et connaît depuis des années de graves pénuries. Le marché photovoltaïque indien semble avoir répondu à cet appel aux armes et le turbo a augmenté la capacité photovoltaïque de l'Inde à 2,1 GW en 2015 de 779 MW en 2014. AIE explique,

Le marché du photovoltaïque en Inde repose sur une combinaison d'objectifs nationaux et de régimes de soutien à différents niveaux législatifs. La mission solaire nationale Jawaharlal Nehru vise à installer 20 GW de systèmes photovoltaïques connectés au réseau d'ici 2022 et 2 GW supplémentaires de systèmes hors réseau, dont 20 millions de lampes solaires. Certains États ont annoncé des politiques visant une part importante des installations solaires photovoltaïques au cours des prochaines années. Enfin, 2 GW de systèmes photovoltaïques hors réseau devraient être installés d'ici 2017.

L'Inde a dévoilé un nouvel objectif de 100 GW en 2014 pour le pays. 60 GW de celui-ci seront centralisés, les 40 GW restants devant être fournis par des installations photovoltaïques sur les toits. Le gouvernement central indien a apporté un soutien massif au photovoltaïque, ce qui devrait conduire à une bonne croissance et à une augmentation significative des installations dans les années à venir.

Conclusion

Alors voilà, des surprises pour vous là-bas? Nous ne nous attendions certainement pas à voir l'Inde sur la liste, mais leur engagement à lutter contre les pénuries d'électricité semble avoir réveillé le marché là-bas. Certains ne sont pas surprenants pour quiconque s'intéresse à la PV, avec l'Allemagne, les États-Unis et le Royaume-Uni en tête pour n'en citer que quelques-uns.

Le marché photovoltaïque semble assez sain dans le monde et de nombreux gouvernements se sont engagés à soutenir la croissance des installations photovoltaïques à l'avenir. Certains avec des objectifs très ambitieux. Il sera intéressant de voir les progrès de la Chine dans les années à venir, sans parler de l'Inde bien sûr.

Qu'est-ce que tu penses? Est-ce que tout cela vous a surpris? Votre pays d'origine est-il en vedette? Si c'est le cas, vous pouvez vous caresser le dos. Que pensez-vous de l'avenir de l'énergie solaire dans le monde? La liste changera-t-elle considérablement dans les années à venir? Commençons une conversation.

Sources:Rapport IEA-PVPS, IEA-PVPS, EnergyGroup

[Source de l'image en vedette:Stockpholio]

VOIR AUSSI: Ces cartes affichent le classement des nations les plus toxiques de la Terre

Voir la vidéo: Etre 100% autonome en électricité (Novembre 2020).